Editions Sauvages

Contact

Tir ar VroPlace des droits de l’Homme

29270

Carhaix

Ce qu'il reste de lumière, suivi de Au large de Douleur

21 octobre 2020

Ce qu’il reste de lumière, suivi de Au large de Douleur

La chronique Point de vue de la revue Spered Gouez / l’esprit sauvage qui vient de paraître est consacrée à ce livre. Trois critiques y livrent leur lecture. Eve Lerner souligne le chemin de la mémoire, de la révolte et de l’écriture, seule issue, seule fenêtre de l’homme blessé. Jacqueline Saint-Jean évoque le combat intérieur entre la blessure encore ouverte de l’exil et la soif de lumière et de vie auprès de la bien-aimée. Après avoir rappelé le douloureux passé du poète dans les geôles de la dictature (…)

Vassal du poème

7 octobre 2020

Vassal du poème

Préfacé par Marie-Josée Christien, Vassal du poème regroupe des articles de Guy Allix sur la poésie et ses périphéries. Certains ont été publiés dans les revues Les Cahiers du Sens et Spered Gouez / l’esprit sauvage, d’autres sont récents et inédits.
Ils forment un ensemble cohérent à préserver de l’oubli, comme une trace nécessaire pour interroger la poétique, sur des thèmes chers à l’auteur et esquissent une sorte d’éthique de la poésie nommée ici poéthique.
Illustration de couverture de (…)

Partout et même dans les livres

5 mars 2020

Partout et même dans les livres

La publication de ce recueil est la récompense du Prix Paul-Quéré obtenu par Eve Lerner en 2019-2020. Eve Lerner appartient à la précieuse famille des passeurs de poésie. On retrouve chez elle la marque des poètes discrets et authentiques qui était celle de Paul Quéré. "Eve Lerner se range du côté de la vie, du regard émerveillé sur le monde (ce qui ne l’empêche pas de cibler avec vigueur ses turpitudes). Etant "du monde", elle n’hésite pas à firter avec cette géopoétique si chère à Paul Quéré. ce qui (…)

Demeure d'Angèle Vannier suivi de 12 poèmes d'Angèle Vannier

1er avril 2017

Demeure d’Angèle Vannier suivi de 12 poèmes d’Angèle Vannier

Depuis sa rencontre avec Angèle Vannier en 1974, Nicole Laurent-Catrice reste durablement marquée par sa personnalité et son œuvre et s’attache à faire connaître son nom trop oublié.
Découverte par Théophile Briant, Angèle Vannier reçut, à l’instar de René Guy Cadou, Marcel Béalu, Jean Laugier et Luc Bérimont, le prix du Goéland, considéré à l’époque comme le Goncourt de la poésie. Son poème Le Chevalier de Paris chanté en 1950 par Edith Piaf fit le tour du monde en (…)

Maman, j'ai oublié le titre de l'histoire suivi de Félix, une voix sans parole

1er octobre 2016

Maman, j’ai oublié le titre de l’histoire suivi de Félix, une voix sans parole

La chronique autobiographique de Guy Allix publiée ici se compose des neuf récits de Maman, j’ai oublié le titre de notre histoire, livre édité en 2008 par les éditions Librairie-Galerie Racine, et d’un inédit Félix, une voix sans parole.
Malgré la noirceur, c’est un récit lumineux par l’humanité et la tendresse qu’il dégage, l’énergie qui l’habite. C’est, ultime paradoxe, un vrai hymne à la vie et aux merveilleuses ressources que chaque être humain a la capacité de convoquer. Guy Allix a gardé de son enfance (…)

Sèmes semés de Denis Heudré

1er juin 2016

Sèmes semés de Denis Heudré

les fleurs éclosent la nuit tombées des étoiles/
comme elles la beauté naît du matin /
printemps rouge-gorgé (sortir du monochrome) herbes en marche et frémissements d’écrire /
ce pays est mien en traduire les sangs

Avec les orties du temps

1er mai 2016

Avec les orties du temps

Comme les étoiles
A Naïg Le Gars
Les souvenirs
hors du temps
s’allument
comme les étoiles
la nuit
Leurs faits
ne sont plus
mais ils brillent encore
dans la galaxie
de mon crâne
Leurs vies
ont disparu
ils hantent
dans le silence
mes cendres d’amour
Lumières obsolètes
en survivance
si loin pourtant
de mon existence
d’alors
Pourquoi rester
comme regret
retournant sans cesse
le sablier
de mes songes ?
Les souvenirs s’éclairent
dans la dérive
des tourments
qui ne (…)

Entre-temps précédé de Temps composés

1er mai 2016

Entre-temps précédé de Temps composés

Ce texte, écrit entre 1990 et 1994 sous le titre initial de Temps composés, avait paru en 1997 et 2004 en deux parties, en raison de contraintes éditoriales. Dans cette nouvelle édition par notre collection Phénix, il retrouve son unité première.
Rejetant l’opposition désuète entre réalité extérieure et réalité intérieure, l’auteur nous révèle le monde dans sa vérité intrinsèque, le goût du passage du temps, nous rappelle que la mémoire est une création humaine et l’homme une création de la mémoire, que tout (…)

Suite bigoudène effilochée de Paul Queré

1er mars 2016

Suite bigoudène effilochée de Paul Queré

L’édition originale de Suite bigoudène parue fin 1982 à l’enseigne de la Poèterie fut
rapidement épuisée. Après avoir publié en 2014 Poèmes celtaoïstes, un choix de textes et poèmes écrits par Paul Quéré entre 1979 et 1993, Les Editions Sauvages donnent aujourd’hui une nouvelle vie à ce titre emblématique dans sa collection Phénix, dans une version augmentée selon le souhait de son auteur.
Paul Quéré, d’origine bretonne, est né à Reims en 1931. Il a vécu en Provence où il a travaillé auprès de l’instituteur (…)

Paroles pour les silences à venir

1er décembre 2015

Paroles pour les silences à venir

Préface d’Alain-Gabriel Monot
Un voyage entre le songe et la route, les fantômes et la lumière, afin de dire le silence et la source où se mêlent coups de gueule, petits bonheurs et la profonde empathie qui souligne un amour immodéré des êtres et de la vie.

Poème
de l’instant

Sylvie Fabre G

Nos voix persistent dans le noir

Quelle parole
dépaysera nos mots
en de nouveaux vergers ?

Sylvie Fabre G., Nos voix persistent dans le noir, Éditions L’herbe qui tremble, 2021.