Delphine et Hippolyte

Charles Baudelaire

Mes baisers sont légers comme ces éphémères
Qui caressent le soir les grands lacs transparents

Charles Baudelaire, 1821-1867, « Delphine et Hippolyte », Les Fleurs du mal, 1857.

Poème
de l’instant

Des frelons dans le cœur

non je n’ai pas l’intention d’extirper un nouveau corps
du mien
dans le seul dessein
de perpétuer
la tradition
de vivre

Suzanne Rault-Balet, Des frelons dans le cœur , Éditions de l’Iconoclaste, 2020.